Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alien Nation - Keila Silion

Publié le par Silion Keila

Partager cet article
Repost0

Limon pression - Keila Silion

Publié le par Silion Keila

Partager cet article
Repost0

Le défi - Keila Silion

Publié le par Silion Keila

Partager cet article
Repost0

Article publié depuis Overblog

Publié le par Silion Keila

Obligations Obligations Obligations Obligations Obligations 

Obligations Obligations Obligations Obligations Obligations 

Obligations Obligations Obligations Obligations Obligations 

Obligations Obligations Obligations Obligations Obligations 

Obligations Obligations Obligations La Liberté   Obligations 

Obligations Obligations Obligations Obligations Obligations 

Obligations Obligations Obligations Obligations Obligations 

Obligations Obligations Obligations Obligations Obligations 

Obligations Obligations Obligations Obligations Obligations 

Obligations Obligations Obligations Obligations Obligations 

Publié dans Auteure Keila Silion

Partager cet article
Repost0

Article publié depuis Overblog

Publié le par Silion Keila

J'ai mis mon étoile à briller juste pour toi 

Publié dans Auteure Keila Silion

Partager cet article
Repost0

Article publié depuis Overblog

Publié le par Silion Keila

Fais du temps autant de veux que tu " voeux "

Publié dans Auteure Keila Silion

Partager cet article
Repost0

Lune bleue de sang dans le signe du Lion ♥

Publié le par Silion Keila

 

J'ai entendu beaucoup de choses sur toi , Lune .

Parfois les nuages reposent les gens d'admirer la lune ,

Et,le plaisir est rond comme la lune et en bout de course il se fait étoile filante .

Mais si tu es le préféré de la lune que t'importent les étoiles ? 

Les étoiles ...

Il est grand temps de rallumer les étoiles .

Mais ne me promets pas la lune ni les étoiles 

Promets-moi d'être à mes côtés pour les admirer ,

Il n'y a pas de plus beau fil que celui des fileuses de lune . 

Au matin le soleil les ramasse sur les prés humides pour tisser sa chevelure .

Chacun de nous est une lune , avec une face cachée que personne ne voit .

Mais ne demandez jamais la lune . Elle pourrait vous être donnée. 

Et alors , alors...

Qu'en feriez-vous ? 

Extraits et citations de Matsuo Bashô , Marc Gendron , proverbe marocain, Guillaume Apollinaire , Lune Noire, Antoine de Marville , Mark Twain et Jean Chalon. 

Partager cet article
Repost0

Élise-Keila Silion

Publié le par Silion Keila

Extrait (Inédit) 

 Chapitre III

 

 Retour aux sources

 

Le 16e commissariat ressemblait à une immense ruche. Je zigzaguai tant bien que mal entre les abeilles jusqu’à ce que je distingue droit devant moi ma préférée. Jeanne Ritte, mon ex-collègue s’ingéniait à répondre sur trois téléphones à la fois. Une prouesse dont elle seule avait le secret. Elle était grande avec une magnifique chevelure auburn montée en chignon. Elle intervertissait les combinés à chaque oreille avec aisance tout en parcourant des yeux une pile de dossiers étalée sur son minuscule bureau. Quand les autres agents semblaient au bord de la dépression, Jeanne travaillait avec une facilité extraordinaire. La pression et la surcharge de travail exerçaient sur elle une influence étrange.

En un tour de main, je fauchai une feuille de bloc sur le coin de son bureau, gribouillai dessus, et le collai sur le premier dossier en face d’elle. Sur la note, j’avais écrit au stylo noir : Reviens dans un quart d’heure pour une recherche d’empreinte digitale.

Elle jeta un coup d’œil furtif au papier jaune sans arrêter de mâchonner le bout de son crayon et opina de la tête. Mon bureau se trouvait à deux pâtés de maisons. Dès mon arrivée, je récupérai la petite boîte hermétique au fond de mon congélateur et me hâtai de l’emmener au commissariat. Á présent, Jeanne ne jonglait plus qu’avec un seul téléphone. C’était le signal qui indiquait qu’un petit moment de répit avait sonné. Sans attendre davantage, je plaçai mon unique preuve sous son nez. Je vous rappellerai, lâcha-t-elle soudain en raccrochant lentement.  

Partager cet article
Repost0

Donnons-nous des nouvelles - Keila Silion

Publié le par Silion Keila

 

Extrait

 

Le coeur ténébreux 

 

 

Il y a deux ans, à mon réveil, j’étais fort étonnée de ne pas me retrouver, menottes au poignet dans un des lits d’une prison de haute sécurité. Á la place, un bracelet blanc ornait joliment mon articulation gauche. Ma cellule était une jolie chambre individuelle composée d’une douche et de toilettes.

Je n’ai jamais senti l’odeur pestilentielle de la population carcérale où une centaine de prédateurs comme moi devaient être confinées.

La nuit, les gardiennes n’étaient que des songes, j’entendais d’autres pas feutrés qui glissaient sur le sol carrelé. Ceux des infirmières poussant leurs chariots aux roulettes pivotantes équipés de consommables chirurgicaux.

Á chacun de leur passage, mon sens olfactif  reconnaissait les fragrances pesantes de l’alcool, de l’iode et de la chloramine.

Puis, au dernier grincement de roues,  je me souvenais. Ma – pompe -, cette mécanique bien huilée avait cessé de fonctionner. Mon cœur avait succombé au choc que j’avais moi-même provoqué entraînant malencontreusement le décès de celle qui se trouvait à mes côtés dans la petite smart rouge.

Ma dernière victime à qui j’avais emprunté l’identité. J’ai toujours eu la manie de leur voler leurs papiers, une sorte de trophée en somme.

 

Partager cet article
Repost0

Article publié depuis Overblog

Publié le par Silion Keila

Un turbot a toujours une pêche d'enfer . 

Publié dans pictures, humour

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 > >>