Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le 198ème Etat - Bruno Carlyle

Publié le par Silion Keila

Merci à l'auteur pour sa disponibilité

Merci à l'auteur pour sa disponibilité

Destination ► Scribay . Mais c'est quoi cette planète ?

Scribay est un environnement d'écriture, de travail et de partage pour tous les auteurs littéraires. Son principal objectif est de permettre à chaque auteur d’améliorer ses œuvres et de progresser dans son art. Scribay est ouvert à toutes les plumes : il s'adresse aux auteurs débutants ou confirmés ainsi qu'aux lecteurs de toutes les littératures.

Cap sur Le 198ème Etat de Bruno Carlyle .

Synopsis

Et si la conquête de Mars se transformait en cauchemar ?
2087. Le Big Data, "l'Or Noir" de la sphère d'Internet a été exploité par Google pour créer un nouveau monde sur la planète rouge. Lisa Martos est agent et se retrouve mêlée malgré elle dans une entreprise terroriste menée par un cyberpirate recherché dans le monde entier. Sa mémoire effacée volontairement ne plaide pas en sa faveur...
Avertissement : cette oeuvre contient certaines scènes de violence.

Avis

Le style Bruno Carlyle c'est l'art et la manière de mêler la fiction à la réalité . L'auteur cherche à nous faire comprendre comment le monde pourrait fonctionner en sélectionnant les personnages influents ( Snowden ) et les programmes ( espionnage , télécommunication ) . La répartition des informations à l'intérieur de chaque événement est clairement énumérée ( Chap.I -Historical ) .

Pour ma part , dater les récits ( journal ) est une agréable surprise . Et l'on se rend compte que tous les objectifs sont possibles . Le ton est donné . Et les personnages s'amorcent au fil des pages comme Lisa qui se pose ou qui nous pose finalement la question existentielle : Qu'est-ce que le " 198ème Etat " en vérité ? ( Chap. 2 - Principium ) .

Ce qui nous amène à l'ex-machina , pourquoi ne pas l'interpeller . Et qui fait cela ? Un anonyme , pourquoi ? Parce que selon moi nous sommes des anonymes . Le thème de l'universalité et la variété des questionnements résonnent  comme des échos . Qui ne s'est pas posé une des questions dans le journal de cet anonyme ? ( Chap. 3 - Deus ) .

Dans le Chap. 4 - Damper , l'intrigue s'accélère . Tant pis , l'auteur a d'ores et déjà réussi  à nous attirer vers son réseau de trames , de fragiles vérités dans une société en désordre . Des révélations sur le passé de Lisa , par exemple . 

Alleluia !! Décidément , j'aime beaucoup le style des journaux intimes . C'est classe , cela fait dossier , ne pas toucher mais on touche quand même . Et accessoirement , c'est le titre du chapitre 5 . Le journal de Jeff Walter nous apprend que nous sommes dans l'ère de la rationalisation numérique . Les programmes informatiques sont plus essentiels à l'être humain que l'air qu'il respire . Que les journalistes aient donné le sobriquet de "198ème État" à la colonie “Breath for Mars” je pense que cela détourne l'attention des gens. Ça ne peut pas mieux tomber pour nous. Est-ce réconfortant de savoir que la population est toujours autant manipulée malgré les avancées technologiques . L'auteur déshabille sa propre vision du système .

Chap. 6 - Mare Boreum - Comment va la vie sur Breath for Mars ? Nous faisons la connaissance d'Oracio , le frère de Lisa . Dans ce récit , l'auteur nous interpelle sur les codes amoureux . Est-ce qu'une machine peut aimer ? Si cela ne pose pas de problème à Oracio cela en pose à l'androïde .

Dans le chap.7 - Quaestione- , retour vers le journal de Lisa , les dates sont importantes 03.11.2087 . Les événements s'enchevêtrent et se mêlent mais à des périodes différentes ce qui nous désarme . Mais une chose est certaine , notre système réaliste est détruit . La DGSE malmène Lisa et la questionne en lui farfouillant les neurones ( passage très instructif sur les méthodes savamment musclées d'interrogatoires ) . Un mot me vient à l'esprit , précurseur . Le casque X3000 est-il vraiment une fiction ?

Dans le chap.8 - Facere rectum - 22.04.2086 - Journal de Tim Carpenter, CEO* de Google est l'investigateur du programme Genesis . Ce moment est arrivé. Nous avons deux choix : repartir de zéro ou continuer dans l’autodestruction et sombrer dans le chaos. Je suis pour la première option.
Il se trouve que je suis le CEO d’une entreprise qui a le pouvoir de faire des prédictions à partir des recherches des internautes. 
Les mots clés qui remontent le plus sont “peur”, “guerre”, “mensonge”… Ça en dit long.
Aujourd’hui, nous pouvons changer les choses concrètement pour des millions de personnes. C'était l'idée fondatrice de Larry Page et Sergueï Brin : rendre la vie plus facile, voir plus loin, évoluer.C'est exactement ce que nous faisons.

Conclusion

L'inconvénient de cet ouvrage qui est en cours actuellement sur la plateforme de Scribay c'est qu'il se lit à une vitesse supraluminique . Je vous conseille de doser votre temps de lecture afin de vous en inoculer une petite quantité , histoire de patienter jusqu'au chapitre suivant . Au fur et à mesure , Bruno Carlyle édifie un autre système . C'est le plus difficile et le plus incertain . Pourtant , il y arrive avec une étonnante facilité .

Alors si vous voulez vous envoler pour Le 198ème Etat ( Titre provisoire )  , je n'ai qu'une seule coordonnée mais je vous la transmets avec plaisir,  renégats de l'inconscient .

 • https://www.scribay.com/read/text/1196303544/le-198eme-etat--titre-provisoire-

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Á utiliser sans modération

Publié le par Silion Keila

Á utiliser sans modération

Dernière chose : une petite photo de moi .

Mon meilleur profil ( y paraît )

Prenez soin de vous .

Partager cet article
Repost0

Les ravageurs du ciel - Keila Silion

Publié le par Silion Keila

Les ravageurs du ciel - Keila Silion

Les soldes , c'est cool .

Mais , le code barre s'envole pour Les ravageurs du ciel à partir de demain jusqu'au 17 Janvier , vous aurez la possibilité d'accéder gratuitement à cette nouvelle venue directement du cosmos . Ainsi , vous ferez la connaissance de Mandrin Zip , si si vous verrez , il est super sympa !

Voilà , en vous souhaitant cette fois une excellente année . ( Ne commencez pas à être pessimiste , attendez que j'ai terminé ;-)

Partager cet article
Repost0

Dévoreur de mots

Publié le par Silion Keila

Une chouette héroïne

Une chouette héroïne

Bienvenue !

Merci pour vos regards omniprésents sur ce blog . Même si les actualités et mes notes se distillent de plus en plus rarement ici , j'espère que les visiteurs de passage y trouveront toujours une pointe d'inspiration . Que dire de ce premier demi-saut dans l'année 2017 ? Hormis le fait que l'écriture est de plus en plus présente et progressiste . On ose exprimer ce que l'on ressent , les personnages qui déboulent aux portes de nos esprits , les convictions qui nous tiennent à coeur .

On se doit d'être idéaliste , de changer les perspectives d'avenir que certains veulent nous dicter . On est attentif et on écoute dans un silence étrangement bruyant . Les auteurs prennent confiance en eux , puisent dans leurs ressources et cela leur sied à merveille . Ce n'est pas de la persévérance , c'est l'affection que les mots nous portent et que nous retranscrivons dans notre propre langage . Pas toujours décodé mais , peu importe .

J'ai sauté . Évidemment , je n'ai pas résisté au plaisir de revêtir plusieurs identités . Tour à tour , j'ai été un voyageur détenant des pouvoirs surnaturels et je l'ai enlevé ( la cape me grattait trop ) , j'ai -jumpé- dans l'espace , hélas j'ai abandonné mon vaisseau à cause d'un torticolis . Je suis devenue Capitaine d'une frégate et j'ai combattu loyalement pour la France ( surtout pour le Roi -Soleil ) . J'ai été un petit garçon âgé d'à peine six ans dont la maison était un fil suspendu à trois mètres au-dessus du sol . Un médecin ( non , pas légiste , tout de suite ! ) . Et , là je repars vers d'autres histoires . Je vais me faire plaisir avec une de mes héroïnes favorites . Comment voulez-vous ne pas explorer les mots dans ces cas-là ?

Á bientôt .

Silion .

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Article publié depuis Overblog

Publié le par Silion Keila

Partager cet article
Repost0