Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Plus on est de fous ...

Publié le par Silion Keila

Plus on est de fous ...

Quand à moi en bon Kangi que je suis , je vais déployer mes ailes noires et planer vers Wittingham près de Preston il me semble . Car je n'ai plus qu'à attendre la sortie de mon dernier ouvrage , rien à faire du moins plus rien c'en est presque gênant . Merci à l'équipe ;-)

Je vais me fondre dans le décor comme un caméléon ( on va essayer !) et revêtir un aspect des plus étranges . Les fous peuvent être particulièrement sains quand on se donne la peine de les observer .

Merci pour vos regards , vos téléchargements , vos petits messages via contact .

Á bientôt .

Publié dans Auteure Keila Silion

Partager cet article
Repost0

Souviens-toi d'oublier Friedrich Nietzsche

Publié le par Silion Keila

Souviens-toi d'oublier Friedrich Nietzsche

Il est important de passer une heure à oublier et une heure à fonder de nouveaux souvenirs .

Publié dans citations

Partager cet article
Repost0

Sunkmanitu tanka

Publié le par Silion Keila

Sunkmanitu tanka
Sunkmanitu tanka

Les loups apparaissent comme des enseignants dans la culture amérindienne . Ils ne revêtent jamais la chair des êtres morts sauf en cas de contrat ambigu afin de s'adonner en toute impunité à des jeux audacieux . Ce qui est loin d'être sain . C'est monstrueux avec une pointe macabre . Les vrais loups sont heureux et n'ont pas besoin de pleurer à tout bout de champ car ils vivent et se déplacent en communauté et contrairement aux légendes urbaines , ils sont fidèles à leurs compagnes .

Si vous voyez un loup en rêve peut-être qu'il désigne votre odem ( votre animal totémique ) . Veillez sur lui comme il veillera sur vous .

Je termine par une citation de Boudha Trois choses ne peuvent pas être cachées bien longtemps : le soleil, la lune et la vérité.

Le soleil est un phénomène naturel et pour celui qui ne veut pas voir il peut très bien être invisible , la lune a toujours dissimulé une face cachée disons que l'on se contente de la surface de ces gigantesques icebergs et quand aux vérités il est extrêmement facile de les dissimuler . Ce qui ne doit pas nous empêcher de demeurer optimiste pour rien , pour tout . Parce qu'il y a des êtres réellement de lumière et d'autres qui continueront de jouer avec leurs ombres de souffrance .

Á chacun de trouver son arc-en-ciel .

Hoyewave Tunkasila

Sunkmanitu tanka
Partager cet article
Repost0

Spécial comme Spatial

Publié le par Silion Keila

Spécial comme Spatial
Spécial comme Spatial
Spécial comme Spatial

Pour mon amour ♥

Publié dans Inclassable

Partager cet article
Repost0

Le propylée des étoiles

Publié le par Silion Keila

Le propylée des étoiles

Avec vélocité, le soleil se lénifiait. Des rais ambrés exhalaient leurs derniers soupirs chatoyants derrière les collines noires. La neige indélébile inondait la prairie contraignant l’obscurité à faire machine arrière. Le crépuscule tentait toujours une percée ténébreuse dans cette clarté surnaturelle qui s’avérait vaine.

La route des calanques était abstruse même pour un guerrier émérite tel qu’Amarok. Pourtant, le risque de croiser un loup sur ce chemin était devenu presque inénarrable. Le froid avait chassé les animaux. Et la famine sévissait dans le village depuis l’amenuisement des réserves de pemmican.

La veille, Amarok s’était rendu chez le guérisseur du village le wichashawakan. Et agenouillés en tailleur autour de l’âtre écliptique, ils avaient échangé la chanupa. La pipe sacrée permettait au guérisseur de rentrer en contact avec les êtres des étoiles. Grâce aux prières vaporeuses s’élevant dans l’atmosphère, elle devenait une clé magique déclenchant l’ouverture du propylée. Les êtres des étoiles venaient régulièrement leur rendre visite. Jamais hostiles, ils veillaient sur eux.

Ce soir, posté au bord des calanques comme lui avait suggéré le wichashawakan. , Amarok espérait que leurs prières ne seraient pas inutiles. Emmitouflé dans son manteau cousu de peaux de bêtes, il scrutait le ciel.

Soudain, des voiles de lumières envahirent la voûte céleste. Huit sphères multicolores apparurent zigzaguant devant ses yeux éblouis. Promptement, les fugitives billes d’une finesse presque arachnéenne cessèrent leur ballet cosmique et formèrent une ouverture. De mystérieuses formes spectrales apparurent et atterrirent sur la terre opaline. C’était un immense troupeau de bisons.

Malgré le froid qui lui mordait le visage, Amarok sourit convaincu à présent que son peuple survivrait à l’hiver.

-2016 . Silion Keila .

Publié dans nouvelle

Partager cet article
Repost0

Ni Dieu , ni loi , ni maître

Publié le par Silion Keila

Vince Artiste
Vince Artiste

Plus de 2000 travailleurs viennent en France avec un statut de cheminot , gérer par un contrat de droit privé , ce qui les a condamnés à garder un statut de contractuel , sans pouvoir prétendre à devenir jamais des cadres permanents à cause de la clause de nationalité qui écarte du cadre permanent les hommes de nationalité -européenne .

Publié dans Esclavage, société

Partager cet article
Repost0

L'ensort-fileuse

Publié le par Silion Keila

Harpe Arthropode
Harpe Arthropode

Par un geste céleste, Morta décida de jeter aussi loin que lui permettait ses pouvoirs magiques sa couronne de narcisse . Ces belles dames persanes atterrirent , pétales ouverts sur une montagne d'orties .

- Mais que t'arrive-t-il sœur ? , demandèrent en chœur Nona et Decima .

- J'en ai ras les liliacées de passer mon temps à zoner dans cet étrange palais . Clock, clock, clock, voilà ce que j'entends tout au long de ces ennuyeuses journées !

- Nous veillons sur les mortels, nous sommes précieuses comme le temps qui file entre nos doigts . Nous sommes la mémoire des hommes .

- Blah , blah , blah blah et reblah . Descendez de votre Horae mes chères déesses . Les mortels sont beaucoup trop occupés à batailler entre eux pour s'apercevoir de votre existence . Je n'ai même plus besoin de couper les fils de leurs vies . Mes pelotons sont aussi minces que des grains de riz . Bref , c'est pas jolie , jolie . je suis techniquement HS .

- C'est impossible , soupira Decima occupée à rassembler les fuseaux éparpillés autour d'elle .

- C'est de ma faute , avoua Nona .

- Mais non ! s'écria Morta . Ce n'est pas parce que tu portes une couronne de sept étoiles que tu as forcément la tête en l'air !! Tu fabriques des fils naissants de la destinée , tu ne tisses pas la bêtise humaine dessus , à ce que je sache ?

- Non , dit-elle en hochant timidement la tête .

- Ni la haine , ni la méchanceté ?

- Je n'ai pas ce rôle -là , dit-elle en tenant nerveusement sa quenouille qui descendait du ciel vers la terre .

- Il est vrai que depuis peu , mes fuseaux sont minces , répliqua Decima .

- Ah , vous voyez bien ! La vie leur importe peu , s' écria Morta en tapant dans une pelote . Cela n'est pas juste .

-Juste ? Que veux -tu dire ? , s'écrièrent les deux autres Parques .

- Ben , oui . Si les hommes prennent le contrôle de leurs destinées . Le destin se retournera contre nous et on va morfler grave .

- Morfler ? , Nona et Decima se regardèrent cherchant dans le regard de l'autre la réponse qui semblait s'être égarée dans le blanc de leurs yeux respectifs .

Morta soupira longuement . Puis se retourna vers ces deux sœurs .

- Oui , morfler ça veut dire qu'il va falloir dire adieu au somptueux palais de papa Jupiter et de mama Junon . Si le destin des hommes nous filent entre les doigts on a intérêt à se recycler dare-dare et fissa mes déesses .

- Et le Tartare ? , éructa Decima qui faillit se prendre les pieds dans sa robe parsemée d'étoiles .

- Le Tartare , ricana Nona , on sait pourquoi tu as tellement besoin du Tartare .

Morta leva un regard inquisiteur vers sa sœur .

- Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a au Tartare , à part des héros qu'il faut aller sauver . Et puis , désagréables avec ça , pas un pet de remerciements . Trop fiers les gaillards , ils parlent avec leurs muscles .

- Sauf un ..., ricana de nouveau Nona , n'est-ce pas Decima ?

Decima était furieuse et articula péniblement un tu vas te taire entre ses dents .

Cela devenait intéressant . Morta regardait ses sœurs comme si elle assistait à un match de boxe sauf que les gants avaient cédé la place aux pelotes et aux fuseaux . Le Tartare n'était pas un endroit idyllique . Dans le tripadvisor , ( enfin s'il y en avait un dans l'Olympe ) on le classerait parmi les endroits les moins touristiques . C'était l'un des lieux les plus tristes où l'on pouvait avoir la malchance d'atterrir . Un lieu atrocement paumé , aride et monotone . Des vacances idéales pour les dépressifs ou la famille Addams . En plus , mieux valait prévoir une bonne paire de bottes parce que les marécages étaient fort nombreux . Avoir un aérosol sur soi tenait aussi du bon sens , ne pas posséder de pschitt pschitt magique était comme se mettre soi-même en danger . C'était histoire de camoufler les odeurs nauséabondes qui s'en dégageaient . Des chiottes publiques à côté c'était la grande classe . Hadès était très fier de sa prison il l'avait surnommé " son petit coin de paradis " . Il aurait du s'enfermer avec les criminels que le Tartare abritait , il y aurait eu un fada de moins porté un peu trop sur l'enfer et un , zou ...euh , non , file .

- Oh , Decima , viens me chercher , ma belle et douce Decima aux doigts si agiles , viens sauver ton Homère , et Nona éclata de rire .

Le visage de Decima passa par toutes les couleurs de l'arc-en-ciel . Pour virer définitivement au rouge .

Contrairement à Nona si son histoire n'était pas un tissu de fils mensongers cousu de toutes pièces , Morta trouvait cette destinée archi triste .

Primo pour sa sœur qui méritait un peu de bonheur dans ce palais de fer et d'airain . Il fallait savoir qu'à chaque passage dans le Tartare , elles devaient se taper Campé (merci du cadeau Cronos ) . Et Campé comme son nom l'indiquait était du genre à camper longtemps voir une éternité sur son territoire , pas commode la gardienne .

Et secundo , Homère qui se mettait en danger exprès pour les beaux yeux de Decima. C'était hyper con mais romantique . Très con mais super romantique .

Morta réalisa que l'immortalité avait ces bons et ces mauvais côtés et que finalement les Dieux avaient moins de libertés que les hommes qui apprenaient doucement à se les réapproprier toutes sans en perdre une miette enfin plutôt le fil quitte à être court .

Partager cet article
Repost0

Pôle Nord dans l'axe du soleil

Publié le par Silion Keila

Et les femmes se vêtissent comme des soleils fous ..Bel été à tous .
Et les femmes se vêtissent comme des soleils fous ..Bel été à tous .
Et les femmes se vêtissent comme des soleils fous ..Bel été à tous .
Et les femmes se vêtissent comme des soleils fous ..Bel été à tous .
Et les femmes se vêtissent comme des soleils fous ..Bel été à tous .
Et les femmes se vêtissent comme des soleils fous ..Bel été à tous .

Et les femmes se vêtissent comme des soleils fous ..Bel été à tous .

Partager cet article
Repost0

Essentielles données

Publié le par Silion Keila

;-)

;-)

C’est une erreur capitale que de bâtir des théories tant qu’on n’a pas de données. Insensiblement, on se met à torturer les faits pour les faire cadrer avec les théories, au lieu d’adapter les théories aux faits .

- Sir Conan Doyle

Publié dans citations

Partager cet article
Repost0

Le mystère rôde au château de Meillant

Publié le par Silion Keila

Une bien belle découverte ;-)
Une bien belle découverte ;-)
Une bien belle découverte ;-)
Une bien belle découverte ;-)
Une bien belle découverte ;-)

Une bien belle découverte ;-)

Partager cet article
Repost0

1 2 > >>