Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Thème : Hiver

Publié le par Silion Keila

Ce poème est un hommage aux 6 mots avec lesquels nous nous efforçons de donner le meilleur de nous-mêmes .

Le premier thème a avoir été abordé est celui de l'Hiver ce qui tombe ....Bien ! Pour ma part , je vous propose un poème de ma composition qui j'espère va dans le sens du thème choisi pour cet exercice .

Il comprend sept strophes composés de quatre quatrains , un sizain et deux quintils . Tous les vers comportent bien entendu six mots .

Hiver

I Strophe : Quintil

Être et Hiver semble avoir été

Démon confiné dont le feu blanchâtre

Roussit avec grâce sa peau glacée

À sa Lune qui le voit

Esclave rebelle rugissant de mille éclats

¤¤¤¤

II Strophe : Quatrain

Tu t'éparpilles en grosse motte neigeuse

Câlinant doucement les porteurs de hottes

Parfois on te retrouve djebel blanc

Te cachant parmi les recoins enneigés

¤¤¤¤¤

III Strophe : Sizain

Gantés je te façonne avec agilité

Boules et bonhommes font bon "méneiges"

Souriants de glaces tirant blanches mines

Et les chants disséminent leurs rires

Tes flocons impertinents s'agrippent aux bonnets

Faisant l'affront désespéré de se coller

¤¤¤¤¤

IV Strophe : Quatrain

Amant froid de la Lune sacrée

Dont l'affection la drape tout entière

Et dont les étoiles fidèles mystères

Deviennent par magie leurs témoins éphémères

¤¤¤¤¤

V Strophe : Quatrain

D'un savant filet blanc et lunaire

Demeurent scellés ainsi tous les deux

Et pour fêter leur union hibernale

Parsème les trottoirs des grandes villes

¤¤¤¤¤

VI Strophe : Quatrain

Faisant vrombir de froid les joues

Des passants qui hâtent leurs pas

Et joyeusement sème de poudre blanche

Sapins et devantures comme des anges

¤¤¤¤¤¤

VII Strophe : Quintil

Lumière soyeuse qui habite les vitres

Et qui excite les guirlandes aventureuses

Basculant leurs ondes électriques et langoureuses

Sur la gracieuse danse amoureuse brune

D'un hiver aimé par la Lune .

- Keila Silion -

Thème : Hiver

Publié dans Poésie

Partager cet article
Repost0

Musique 🎵

Publié le par Silion Keila

Merci à Sonnentanz pour l'inspiration 🎵qui m'a permis d'écrire La Métamorphose

Publié dans musique 🎵

Partager cet article
Repost0

La Métamorphose

Publié le par Silion Keila

Je l'entends qui miaule comme un misérable chaton qu'on aurait laissé à ma porte . Journellement , il sommeille en moi . Je le sens qui se hâte . Faisant appel aux moindres de mes pulsions animales, il hume , il nage , il vole , il rugit et mugit . Incessamment sous peu , je ne serais plus tout à fait moi ni tout à fait cet autre qui pourtant m'attire inexorablement vers lui . J'ai un souhait profondément enfoui en moi et j'espère que mon aventure en sera d'autant plus grande . Quitté enfin cette enveloppe humaine qui me sert de chrysalide pour revêtir ma véritable identité celle d'un animal , aux allures félines et bestiales à la fois . Car c'est la vérité .

Un animal a pris possession de moi , il est là quelque part , rôdant sans cesse , taraudant mon esprit , ravageant à mes heures perdues mon corps , et se tortille , ricanant comme un asticot faisant son trou prenant ses quartiers dans une pomme , il s'est logé dans mon coeur et il se terre le dévorant pièces par pièces jusqu'à le dévorer tout entier de l'intérieur . J'ai chaud et j'ai froid . J'ai froid et j'ai chaud . Un supplice . Car c'est un cercle infernal , faisant frissonner chaque pores de ma peau , et ce feu vif s'agite en moi constamment ...

Cette chaleur dévastatrice m'inonde et prend un malin plaisir à faire crépiter sévèrement mes poumons ce qui a pour effet d 'empêcher ces derniers de faire correctement leur travail . L'air se rarifit progressivement autour de moi comme si le fait de happer une bouffée d'oxygène m' était devenu insurmontable , je suffoque .

Mon premier désir est de pouvoir plonger mon corps sous l'eau , je veux m'immerger complétement afin de pouvoir inspirer ce flux iodé par mes branchies et le recracher à ma guise , exister comme un poisson . Ressentir toutes les sensations marines , les vagues sur mes écailles et tel un matelot à bord de son navire , mes nageoires seront mon gouvernail . Ca y'est je ne suis plus cette chose qui expulse et qui tend ses bras vers le ciel en cherchant désespérément qu'un miracle s'opère . A présent , je nage en exerçant ce corps qui est devenu mien à passer entre les coraux des hautes mers et je savoure enfin le calme qui refait "surface " à l'intérieur de moi . Je n'ai jamais été aussi humain qu'en étant animal . Jamais la Nature ne m'a paru plus séduisante . Je suis devenu ce que j'aurais dû être depuis ma naissance. Un retour à l'état originel qui trouve enfin tout son sens . Ma renaissance me fait oser toutes les audaces , pourquoi rester sous l'eau alors qu'il y a encore tant de merveilles à découvrir ..

J'attends , patiemment , qu'un autre se découvre en moi , comme une anguille qui se faufile entre deux rochers et que la magie de l'instant opére afin que je renaisse de nouveau sous une autre forme . Renaître et puis m'extirper doucement de ces eaux abondantes , frétiller enfin sur une plage de sable fin , revenir aux origines , attendre que mon évolution se fasse , progressivement que mes écailles deviennent plumes pour que je puisse prendre mon envol , majestueusement comme un aigle royal dressant mes serres acérés pour y attraper ma proie ..

Agile , je le deviendrais goûtant comme un fruit défendu à la chair tendre d'un autre que moi . Me délectant de ses plaisirs simples sans aucune autre liberté que celle qui m'est donné : Voler . Puis quand mon appétit se sera tut , quand l'animosité aura enfin cessé , quand mes ailes passagères seront lasses de voir toute la misère humaine d'en bas . Fatigué , je redescendrais , me débarrassant de celle-ci , abandonnées au vent car rien est éternel . Pas même le désir . Celui -ci s'étiole avec le temps . A la première gorgée , il perd de sa saveur ..Voilà pourquoi , ce doux parfum possède des vertus étranges et doit être sans cesse renouveler ..

Je me surprends à rugir sans rougir ...

Je foule d'une patte puissante les terres arides dont je sillonne en maître absolu les moindres recoins . Ma masse imposante et ma crinière brune impose d'emblée le respect de mes compagnons qui à chacun de mes passages se prosternent devant moi ..Je suis un roi couronné de succès .Un magnifique félidé qui de ma queue balaye avec vigueur les insectes qui auront l'audace de toucher mon opulente fourrure ..Je suis le lion et qui tente de m'approcher , recevra de ma part un bon coup de mes pattes musclées . Je resterais bien avec cet aspect -là ..Laissant les lionnes chassées pour moi , une vie de rêve , une vie de pacha . Mais l'appel de la nature est plus fort que tout et je sens déjà venir en moi les premiers prémices d'un nouveau désir qui s'éveille ..Le parfum s'évapore si vite ...

Je lézarde traînant ma carcasse verte recouverte d'écailles un temps au Soleil , tentant d'attraper quelques insectes qui feront mon repas alors qu'il y a quelques heures je les chassais sans aucun autre égard .Maintenant , je me pourlèche les babines grâce à ma langue fourchue en attendant ces délicieux mets .Je suis rapide et vif ..Caméléon , je me camoufle entre les murailles blanches . Je joue les dissipés . Je me fais des frayeurs . Et puis je me cache encore . Qu'il est doux de lézarder au Soleil et de se cacher parmi les raies de lumières . Mais qu'en serait-il si je devais me cacher de ses ondes lumineuses comme un ver par exemple ? Trop effrayé de me retrouver dans le bec d'une poule ou d'un coq un peu trop farouche , je n'ose tenter l'expérience , un ver est si fragile , non je m'ôte cette folle idée ..File , loin , très loin tout en gobant une mouche ..

Je suis un animal qui me métamorphose au gré de mes envies ..Subitement , je sens ma tête pivotée jusqu'à 270 ° , je suis sur une branche de hêtre en train de regarder le soleil qui tire sa dernière révérence au monde entourée d'halos aux couleurs bleus et rosées il ressemble à une belle demoiselle attifée d'un chapeau . Recouvert de plumes , une fois de plus , je hulule à qui veut m'entendre , statufié par la beauté qui m'environne . Que le spectacle de la Nature est beau et je laisse à mes yeux d'une dimension énorme épousé ces images avec une sagesse réelle .

Les animaux pensent-ils ?

A cet instant , je me laisse enivrer par la Lune , timide , adressant ses premiers hommages au Monde se découvrant progressivement amenant avec elle sur le rideau de la nuit , des étoiles qui épinglent par touches subtiles le ciel nocturne . Mais je ne dois pas m'extasier en poussant des cris à tous vents car sinon j'attirais mes anciens compagnons à deux pattes ..Je ne veux pas revêtir l'étiquette de l'oiseau de mauvaise augure ! Je viens d'avoir une vision ! Un décès va arriver ..il est proche ..

Subitement je suis un corbeau ..Je croasse joyeusement et la Lune éternelle m'appelle en son sein bienveillant ..Elle me couvre de ses noires et froides lumières , enfin je suis chez moi ..Il fait froid et l'air est glacial , je peux voir l'air qui s'envole de mon bec jaunâtre à chacune de mes envolées..Mon coeur saisit par la nuit , ne peut qu'admirer sa beauté et les cendres qui se consument sous mes yeux sont les miennes ..Des flammes tout autour de moi , je deviens incandescent , une flèche m'a traversé la poitrine .

Je ne me souvenais pas . J'avais oublié que même les animaux n'étaient pas éternels . Mais je vois la Lune qui me sourit et dans mes dernières forces , je la vois qui m'appelle . Sa froideur est revigorante , et m'aide à supporter d'un coup ma pauvre chair qui se consume en même temps que mes plumes que je laisse tourbillonnaient et se détacher progressivement de moi ..

J'ai eu une vie fabuleuse ..Je suis heureux de mourir ainsi ..J'ai été un homme prisonnier des contraintes de la vie et je meurs en étant libre comme un oiseau ..

Mais libre combien d'animaux à deux pattes peuvent en dire autant ? Je me suis métamorphosé , et je meurs par la main des hommes ..

Mes paupières se ferment doucement , mon sang se vide et tombe tel une pluie de sang , mes forces s'amoindrissent , mes battements d'ailes se font de plus en plus faibles . J 'essaye de lutter mais j'ai beau regarder la Lune , elle s'éloigne de plus en plus de moi . Je la perd de vue . Ma cadence ralentit , mon coeur aussi . J ' ai la sensation de faire un étrange voyage , hors du temps , et dans mes rêves , j'aperçois encore des animaux ..Ceux que je ne serais jamais . Puis je me surprends à rouvrir de nouveau les yeux , et tandis que le ciel nocturne laisse la place au ciel artificiel de mon appartement , trempé de sueurs , je regrette . Tout . Mourir en corbeau dans les bras de la Lune ..Quelle vie merveilleuse .

Keila Silion

La Métamorphose

Publié dans nouvelle

Partager cet article
Repost0

✒ 📖 📚

Publié le par Silion Keila

Vous pouvez retrouver mes différents ouvrages publiés ici :

Pour l'instant 😃

✒ 📖 📚

Publié dans Ouvrages

Partager cet article
Repost0

Claire

Publié le par Silion Keila

Fin d'après-midi

Machinalement la jeune femme qui regarde par la fenêtre remets le foulard camouflant des traces de couleurs bleuâtres laissées sur son cou et comme à chaque fois , elle redoute le moment où l'homme avec qui elle partage le quotidien depuis quelques années déjà franchisse avec un sourire triomphant le seuil de leur appartement ,

Claire le sait . Elle a peur . Pourtant au début de leur histoire c'est le cœur qui l'avait guidé jusqu'à lui .

Oui , elle se souvient le cœur . Il a pris celui-ci , lui a cassé morceaux par morceaux , puis la remit à sa place dans sa poitrine faisant d'elle une autre personne .A présent , c'est tous les jours ou presque qu'il lui en arrache un autre ..Faisant de cette jeune femme si gaie , une ombre qui sursaute aux moindres bruits . La douleur est la seule chose qui lui a laissé .

Elle ne rit plus , son visage malgré sa trentaine s'est creusé . Et elle le sait , elle aura beau récupéré un à un tous les morceaux de son cœur , cela ne sera plus jamais la même personne . Et pourtant , elle aime ..Il en a fait son jouet . Et tous les coups sont permis . Une mauvaise journée , un grain de poussière mal fait , leur chambre en désordre ..

Tout est prétexte aux coups ..Les yeux embués de larmes , elle se demande ce qui s'est passée ..Mais si elle réfléchit trop , cela pourrait mal tournée pour elle et elle le sait . Elle a très peu de libertés , ne voyant que très rarement leurs amis à présent , elle ne peut se confier à sa famille .

Car Claire a honte , c'est une femme qui subit des violences physiques et morales tous les jours . C'est une victime et elle a honte parce qu'elle ne comprend pas . Elle ne comprend plus les dérives de son compagnon , jadis si doux avec elle .

Le stress au travail expliquerait peut-être son ..Non ! pense-t-elle je ne vais pas encore l'excuser ! Le dernier soir a vraiment été violent , une touffe de ses cheveux lui est resté dans les mains , et les bras protecteurs qu'ils mettaient autour de sa taille avant se sont transformées en deux masses puissantes qui ne cessent de s'abattre sur elle à la moindre de ses objections ...

Claire est fatiguée de cette situation ..Et se dit qu'il y a longtemps qu'elle n'est pas sorti se balader comme ça pour rien ..Pour marcher , pour penser , pour fuir aussi ..

D'un geste fébrile , elle ouvre le loquet de la fenêtre donnant sur la rue . Des femmes discutent tenant leurs enfants par la main , c'est vrai , ils rentrent goûter ..Il n'a jamais voulu d'enfants avec moi , son excuse était que j'étais trop sotte ..Des enfants ? C'est une blague tu ne sais déjà pas t'occuper de toi mais regarde-toi , je suis encore bien gentil de rester avec toi Claire lui dit-il souvent ..

L'air est doux sur son visage , un peu tuméfié , et il vient chasser doucement les larmes amères qui disparaissent au vent ...Je ne suis bonne à rien , je ne sais rien faire , la seule chose que j'attends est son retour ..

Elle regarde en bas ..Des passants encore ..

La pluie doucement fait son entrée sur les trottoirs ..Il commence à pleuvoir ..Tout à coup , les passants se hâtent plus vite ...Elle agrippe un des barreaux de la petite balustrade pour ne pas glisser ..Leur appartement n'est pas très grand mais c'était leur petit nid d'amour comme il appelait souvent ...Maintenant , avant de lui asséner un coup , il met un coussin sur sa tête , pour étouffer un peu le bruit ...Et ces pleurs ..

Claire est terrorisée mais pas parce qu'elle se trouve sur le bord de la fenêtre , non ....

Mais parce qu'elle a peur de ne plus pouvoir lui échapper ..Elle se trouve tout à fait debout à présent ..C'est la première fois depuis longtemps qu'elle décide elle-même de prendre une décision ..Elle se répète cette phrase dans sa tête ..Comme un film qui passe en boucle et qu'on rembobine ..Et puis une chose apparaît sur son visage , quelque chose qu'elle n'avait pas vue depuis si longtemps : un sourire ..

Claire tourne la tête , elle entend le jeu de clés habituel qui ouvre la porte de leur entrée ..

Je l'aimais tellement ...Et je l'aime encore alors qu'est-ce qui s'est passé ?

Elle attend que son compagnon la voit au bord . Et ne prête aucune attention à ses ordres qui lui intime immédiatement de redescendre !!! Si tu voyais ta tête pour une fois se surprend-elle à penser dans son for intérieur si tu es si fort viens m'attraper ! ..

C'est enfin comme une victoire .. Comme un oiseau , elle se laisse bercer par la pluie et le vent frais . Elle les perçoit comme une douce caresse chose dont elle était privée depuis fort longtemps ..Et puis j'ai envie d'aller voir dehors ce qu'il y a de beau tout en bas ..Parce qu'ici de toute façon , il n'y a plus rien de bien pour moi ..

Claire entonne dans un souffle un dernier :

- Adieu mon amour ..

Au bourreau qui la retenait prisonnière .

Et saute . Sa chute est brutale et provoque une série de hurlements collectifs , certaines femmes ont le geste maternel de couvrir les yeux de leurs enfants . Mais bientôt tous ont leurs regards fixés sur l'homme qui a les deux mains aux rebords de la fenêtre .

Certaines personnes chuchotent ....

L'ambulance arrive et l'autopsie réalisera ce fait :

Femme de trente et un morte sur le coup à la suite d'une chute de 10 mètres . Cause de la mort suicide . Cependant on peut voir que la jeune femme portait des traces suspectes sur de nombreuses parties de son corps qui sous entendent une maltraitance quotidienne faite par son ex compagnon . La justice s'est saisie de l'affaire qui est en cours actuellement .

Á ces femmes dont le calvaire est quotidien et que l'on croisent tous les jours .

Keila Silion

Publié dans société

Partager cet article
Repost0

Les Contis des Lumières Sombres

Publié le par Silion Keila

Publié dans Livre, Jeunesse, Auteure

Partager cet article
Repost0

Extrait des " Aux encres sages "

Publié le par Silion Keila

XIV.

Mon rocher

...C’est une montagne que j’apprends à connaître, Il a des failles mon rocher, mais elles sont bien cachées, Dissimulés sous cette masse qui se veut intouchable Et pourtant… Si agréable…. [

ISBN : 9782332640550
© Keila Silion

Extrait des " Aux encres sages "

Publié dans Poésie

Partager cet article
Repost0

Aux encres sages...

Publié le par Silion Keila

Qui dit encre dit mots... Mots posés sur un papier, qui colorent la vie faite de rire, de joie et de tristesse aussi… Mots choisis pour que les émotions perdurent au travers de poèmes écrits aux encres sages.

http://www.edilivre.com/auteurs/keila-silion-8082.html

Aux encres sages...

Publié dans Poésie

Partager cet article
Repost0

Vice Terne et la planque des racailles

Publié le par Silion Keila

Croyez -moi , croyez-moi pas j'avais jamais imaginé le visage de Vice Terne ou des autres personnages ......Juste une pensée quand je les décris , pas de formes , pourquoi ? Allez savoir alors quelques illustrations , soyez humble ..Et je vous présente Vice et Calumec un des sbires de la nouvelle ..Après c'est selon l'imagination de chacun ...Et je me remets dans un ouvrage alors mes petites cornes vertes à bientôt ....

Vice Terne et la planque des racailles
Vice Terne et la planque des racailles
Partager cet article
Repost0

Quand les personnages parlent

Publié le par Silion Keila

Quand les personnages  parlent
Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 > >>