Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Allo ? 🎃 👻 Ouiiiiiiiiiin !

Publié le par Silion Keila

Bonne fête des Morts et à la semaine prochaine pour la suite de La forêt du Massacre ....

Publié dans musique 🎵

Partager cet article
Repost0

La forêt du Massacre

Publié le par Silion Keila

La forêt du Massacre

Le Temps est mémorable parce qu'il nous appartient de le rendre ainsi - L'auteure -

Quartier Général - Zion Issue 4215

Identiques aux étoiles , il file laissant quelques poussières souvent ..Jamais totalement absent jamais totalement présent .

On croit le posséder mais bien souvent il a le don de s'évaporer entre nos doigts bien avant qu'on est pu l'attrapé ..

Ainsi va le Temps ..

Qui est différent pour nos deux Aliens qui sont loin d'avoir l'once d'une poussière d'étoile de remords . Seules quelques heures se sont écoulées depuis leur petite "manoeuvre" peu judicieuse qui a coûté certainement la moitié de la vie terrestre sur Arcadia mais qu'importe , ils survolent l'espace joyeux et heureux , impatient même , de retourner à la base .

Pourtant de retour au Quartier Général , il leur faudra expliquer le pourquoi du comment" du hic " du précieux chargement qu'attendait la petite planète d'Arcadia celui qui n'est jamais arrivé à bonne destination .

Et bien que le temps soit une mesure abstraite , l'heure des explications face au Commandant Niaise va bientôt sonné . !

La navette spatiale atterrit sans un bruit sur la plateforme prévue à cet effet , fonctionnant sur une base hydraulique simple : l'eau condensée en vapeur est transformée puis récupérée afin de se renouveler sans fin . Infiniment ingénieux .

Une économie inépuisable et totalement sans pollution pour les planètes aux alentours . Walseval et Bridock descendent de leur maison ailée volante. Ils ont reçu le message de leur commandant qui leur demandait expressement de passer le voir après leur retour à la base .

Ils pressentent sans être des visionnaires que le dialogue sera houleux et pour éviter la vague de reproches qui va s'abattre sur eux , décident de faire une halte au pub " Space Halloween " ouvert 24 Zions sur 24 , afin d 'aller vider quelques chopias castas , délicieuse boisson dont l'unique vertue est de rendre les Aliens complétement ivres dès les premières lampettes ,la même boisson qui les ont poussés à commettre cette terrible méprise avant de se retrouver en face de Niaise !

Et c'est donc bras dessus bras dessous et surtout pour s'armer de courage que nos deux Aliens poussent la porte du pub . Après quelques chopias , et l'alcool aidant voila nos deux compères qui braillent gentiment quelques chansonnettes à l'effigie de l'espace et Dieu sait qui d'autres encore !

👽👽👽

J'ai la limace qui bave

On souvient plus très bien

S'qu'il y avaient dans les caves

Où au creux de ses reins !

Et en (Aliens)

Quskya media bousaille

Molur grac vic sec

Jrefat tis saille

Hoplka ywkiu kwek !

👽👽👽

Subitement des lèvres holographiques viennent briser leur ardeur et clame leurs noms " Attention , attention , message du Commandant Maio Niaise pour les pilotes de la navette Arcadia Walseval et Bridock : Si vous ne vous téléportez pas immédiatement en face de moi , vous vous retrouverez dans votre incubateur de naissance , vous avez dix micros zions secondes .."

Ils posèrent leurs verres , penauds . Walseval avait un regard qui signifiait à Bridock que l'heure de vérité avait sonné sans énoncer une phrase Bridock lâcha quelques rouspitecks sur le comptoir en laissant une oeillade alienesque à la serveuse qui de ses dix tentacules lui envoya un baiser .

Puis ils prirent le chemin de la première cabine de téléportation qui trouvèrent en se disant que la vie de pilotes ne connaissaient vraiment aucun répit et que Le Space Halloween leur manquait déjà !

Le Commandant Maio Niaise tapa nerveusement de ses trois doigts sublimement écaillés à force de s'énerver toute seule sur la table transparente qui lui servait de bureau et à l'occasion de punch in ball pour les Aliens un peu rebelles qu'il fallait remettre dans les rangs des bons pilotes de leur magnifique et superbe petite station spatiale sponsorisée par les paillettes géantes mais au moment présent elle n'avait pas la niak déçue par les branques qu'elles devaient commandés , un instant elle hésitait à demander sa retraite anticipée mais elle se souvint très vite qu'elle était dans le service actif depuis seulement trois semaines .

Sa vie à bord de cette foutue station spatiale allait être définitivement trop longue ... Et à cette heure -là , elle fulminait . Tentant de contrôler la colère qui montait doucement en elle en se demandant ce qu'elle allait pouvoir dire à ses deux gus d'Aliens ! Vérifiant leurs dossiers , elle était encore plus remontée . Conneries sur imbécilités , frasques , bourdes , mauvaise tenue , retard , punitions , châtiments corporels , ils étaient passés par tout . Ou tout leur était passé dessus !

On donnait le brevet de pilote à n'importe qui dans cette entreprise . Puis en bas , elle avait remarqué une toute petite notification , c'était des aliénereaux directement sortis de la souche principale de l'Alien Mère .

En gros cela signifiait qu'ils avaient les fesses d'Aliens les plus bordés de nouilles de toute la galaxie ! Incapable de les démouler ailleurs ses deux -là ! Bande de limaces ...

Par contre , elle pouvait leur en faire baver jusqu'à remonter remonter leurs antennes par les narines ce qu'elle comptait bien faire , encore fallait-il qu'ils sachent ce que signifier se présenter à son supérieur à l'heure dite ! N'ayant plus de vernis goût escargot fraise des bois à écailler de la main droite , elle s'attaqua aux trois doigts de la main gauche ....

-" Imbéciles fulmina-t-elle intérieurement mais bientôt elle réalisa qu'elle leur avait donné cette mission . Oui des imbéciles sous mon propre commandement . Comment vais-je pouvoir expliquer aux Arcadiens que le flux de regeneration pour leur flore a atterri ailleurs ? Malgré toute notre technologie il nous faut quelques zions pour réparer cette erreur ...La diplomatie va être difficile cette fois ..Leurs plantes rendent leurs dernières sèves de vie ..."

Et regardant les morceaux de nuages flottés au- delà des airs violets de son ciel artificiel , elle entendit le vrombissement lent de la cabine de téléportation ..

Un instant , elle ferma les yeux , respira , et fit face subitement aux deux Aliens qui pour ne pas tomber se tenaient la main ...

Surprise , elle les regardait attendant une explication et pensant dans son fort intérieur Par Criotte !! Je mesticule , ils ne sont pas sevrés !

La colère qu'elle avait tenté de réfréner refaisait immédiatement surface en voyant Walseval et Bridock faire le salut de leur compagnie tant bien que mal ..

Oui ça allait chauffer et ils n'étaient pas prêt de remettre les pieds à SPACE Halloween ! D'une voix glaciale , elle entonna un :

- " Pilotes , fermez cette fichue cabine de téléportation et tentez de vous asseoir s'ils vous restent assez d'oxygène dans les narines pour ça "

Comme des alienereaux , sortis de leur incubateur , ils s'exécutèrent . Sages . Attendant sans vraiment être impatient leurs sentences .....

Très loin .....

Mais vraiment très loin ...Sur une toute petite planète bleue où les gens aimaient bien l'odeur du vert ...Du billet j'entends bien , existait une tribu d'hommes et de femmes tapis au fond d'une immense forêt . Prédateurs intelligents ni de ce siècle ni de cette planète ...

Quelques anomalies tombées carrément du ciel et dont un le regardait justement se demandant avec curiosité finalement à quoi pouvait bien rimer leur présence sur cette Terre ! Une terre qu'il lui avait permis d'exister mais dont il ne reconnaissait pas la légitimité ! Quelque chose lui disait que lui et les siens n'étaient pas à leur place ..Ce trouble le préoccupait de plus en plus et il ne se sentait vraiment apaisé que lorsqu'il jetait un regard vers le haut ...

Là où les étoiles brillaient ....

Là où seuls les humains n'existaient pas .

A Suivre .

Keila Silion .

Publié dans La forêt du Massacre

Partager cet article
Repost0

La Forêt du Massacre

Publié le par Silion Keila

La Course

" Allez ! Encore un effort j'y suis presque ..." ! : Essoufflé mais déterminé à sortir de cette forêt maudite Pierre cherchait avec avidité le sentier , veillant à garder ses yeux bien ouverts malgré que ces derniers soient injectés de sang .

Chaque bruissement de feuilles le terrorisait . Elles craquaient sous le poids de sa course , Pierre savait qu'il ne devait pas regarder en arrière , il devait courir le plus vite possible ,tenter d'échapper désespérément à son assaillant ...

De temps à autre , une feuille lui barrait le passage , le stoppant net dans sa rage de vouloir fuir cet enfer vert mais il était déterminé à ne pas finir ici ! Pas comme ça surtout après ce qu'il avait découvert alors sans contrôler sa colère , furieux , il la balayait de la main sans se préoccuper de savoir si l'autre était toujours à sa poursuite .

Il en était sûr à présent , il ne rêvait pas . Dans le village , on avait tendance à le considérer comme un excentrique , un peu à l'écart à cause de ses prétendues découvertes géologiques .

Mais maintenant il n'allait plus rire de lui , il avait une preuve , il tenta de toucher la poche de sa veste inaccessible à cause de ses tremblements mais il ne pouvait pas lâcher le sentier qui l'amenait à la route , cela aurait été trop dangereux ..Alors il continuait à garder un oeil vers celui-ci guidé par la seule présence de la lune mais avant d'avoir atteint l'objet sanguinolent bien à l'abri dans un de ces mouchoirs , il trébucha sur un rocher .

Il pesta contre lui-même se maudissant d'être aussi maladroit , il n'eut pas le temps de finir sa phrase . Une main puissante lui prit le haut du crâne maintenant une pression assez forte pour immobiliser Pierre qui hurla de douleurs . Quelques chouettes et corbeaux , aux alentours , installés sur les branches des hêtres ,paniqués , battirent des ailes et s'envolèrent .

Curieusement , il ne sentit pas la faucheuse des âmes s'abattre sur lui .

L'homme sentit la main s'engouffrer dans son cuir chevelu puis dans son crâne qui sous la pression craqua comme une coquille d'oeuf . Ce fut le dernier bruit qu'il entendit après que son coeur eut cessé de jouer ses derniers battements . Quelques morceaux de cervelle giclèrent sur les vêtements de l'homme devenus rutilants . La main semblait chercher quelque chose , l'hybride grogna , farfouillant dans le crâne de celui qui lui avait donné tant de fil à retordre et aussi tant de plaisirs ..Il aimait courir ce n'était pas un problème , la forêt offrait un bon refuge et la prolifération des épicéas assurait une barrière quasi impénétrable pour ceux qui étaient un peu trop curieux . Satisfait d'avoir trouvé ce qu'il cherchait , il commença à se laisser aller à savourer les morceaux de chairs encore palpitantes et chaudes sous ses canines . .

Il ne connaissait pas l'identité de celui qu'il avait " attrapé " , il aurait pu le capturé et l'amené aux autres mais il avait d'autres projets pour lui et puis cela aurait été trop risqué . Ils connaissaient bien cette race , capricieuse , sa tribu les nommaient " les étrangers " . Ces primates sentaient mauvais et ne respectaient pas la Nature , parfois ils avaient mal aux oreilles en entendant leurs animaux aboyaient et leurs lances de feu sortir des petites boules en métal . Un jour il en avait récupéré une , il n'avait pas été très prudent ..

Il le reconnaissait , il voulait savoir à quoi ressemblaient ses choses , caché derrière un épicéa , il avait senti comme une piqure en haut de son épaule . Sans aucune difficulté , il avait retiré la petite boule . Il n'avait pas aimé , mais avait conservé l'objet comme un trésor de guerre .

Avec dextérité , et après s'être abreuvé de ce qui restait de cervelle , il chargea le cadavre couvert de sang sur son dos et l'amena jusqu'au bord du sentier , sa limite .

Au -dela , existait un autre monde ...

Un autre monde dont lui et les siens ne faisaient pas partie ...

Un autre monde où ils étaient considérés comme des Aliens !

Avec un grand respect , il mit le corps sur le bas-côté , et dans un geste quasi rituel , il lui fit ses adieux en posant un souffle sur lui à la manière des amérindiens comme pour le remercier de ce qu'il lui avait pris ..Mais il savait que c'était bien plus que cela ..Il fallait simplement attendre que la Nature fasse son oeuvre comme toujours sur le corps encore inerte . Après plusieurs minutes et sans un bruit il s'engouffra dans la forêt se fondant avec ses éléments sous le regard bienveillant de la Lune .

Jetant un dernier regard vers le corps de Pierre qui ne bougeait plus et qui pourtant était devenu en quelques secondes tout sauf un simple cadavre abandonné sur le bord d'une route d'une des plus grandes forêts du Jura . !

A Suivre ......

Keila Silion

La Forêt du Massacre

Publié dans La forêt du Massacre

Partager cet article
Repost0

La Forêt du Massacre

Publié le par Silion Keila

Au milieu de la nuit .Parc Naturel du Haut-Jura .

La respiration saccadée , l'hybride suivait habilement sa proie . C'était la première fois qu'il s'adonnait à ce genre de jeu .. Le nez humant l'air ambiant délicatement parfumé par les touches boisées d'épicéas et d'hêtres qui couvraient la plus grande partie de son territoire .

Il était excité à l'idée de pouvoir savourer autre chose que la chair crue des animaux qui demeuraient dans ses bois ..

Il sentait la présence humaine à des kilomètres , nictalope comme la plupart des prédateurs , il était prêt et gloussait en imaginant le plaisir qu'il éprouverait en sentant les lambeaux de chairs craqués sous ses deux rangées de canines puissantes .

Il saliva en enlevant d'un revers de la main la bave qui dégoulinait abondamment de son torse velu . Subitement , il ferma les poings , s'immobilisant .

Et regarda droit devant lui , après quelques secondes de concentration , une lumière multicolore l'enveloppa tout entier , son camouflage "naturel " prenait forme le recouvrant totalement , une étrange armure faite à partir d'une matière inconnue , recouvert de la tête aux pieds , il était enfin prêt .

Il entama une course infernale sautant d'arbres en arbres avec une agilité stupéfiante , la rapidité de ses mouvements faisait de lui une ombre que seuls les feuilles pouvaient prétendre avoir eu la chance d'effleurer .

Les arbres centenaires lui conféraient un champ d'observation large ...

Et c'est au moment où un corbeau prit son envol au -dessus de lui qu'il le vit ...

Le saisissant du regard ...

L'hybride rehaussa ses babines . Il souri , jubilant ..

Le jeu pouvait commencer .....

A Suivre ....

Keila Silion

La Forêt du Massacre

Publié dans La forêt du Massacre

Partager cet article
Repost0

La Forêt du Massacre : Prophétie

Publié le par Silion Keila

Une prophétie existe , embaumant l'air , jeter parfois par les animaux aux promeneurs aventureux qui osent braver les limites de la forêt ...

Mais chose étrange , ces promeneurs attentifs à la Nature qui les observe ne l'écoute pas ..Et bien souvent , continuent d'un pas franc à s'engouffrer dans cette forêt où sa beauté brille de mille feux ..

Voyant cela , les habitants de la forêt se taisent , adressant un dernier au revoir à ces voyageurs qui généralement ne reviennent jamais sur leurs pas ...

La forêt est accueillante , pas ceux qui y règnent depuis la nuit des Temps ...

Alors Etrangers ce message est pour toi et si tu entrevois chez un animal une affection particulière à ton égard , tu n'as peut-être pas rêver mais comme bon tout être humain ,tu mettras cela sur le compte de ta propre fantaisie ..

Quelle dommage ...

Bonne route ...

Keila Silion

La Forêt du Massacre : Prophétie

Publié dans La forêt du Massacre

Partager cet article
Repost0

♐ La La La

Publié le par Silion Keila

Un grand merci pour m'avoir accompagné dans la progression de mon histoire ...Je décoche quelques ♐♐♐ Naughty Boy

Publié dans musique 🎵

Partager cet article
Repost0

La Forêt du Massacre

Publié le par Silion Keila

A l'est de Saint- Claude , XVIII e Siècle

La douce lumière de la Lune semblait jaillir de nulle part , vive , aveuglant les chouettes de Tengmalm et les petites chevêchettes habituées à moins d'hostilité .

Les animaux du parc n'avaient jamais vu la Lune se déplaçait avec une telle rapidité , elle tranchait l'air ...Et émettait un son qu'ils ne reconnaissaient pas ..En la voyant voltiger dans tous les sens , ils comprirent que ce n'était pas celle qu 'ils croyaient .

Non , ce n'était pas la Lune ...

Mais un vaisseau tournoyant un instant dans l'infinité de l'espace qui subitement stoppa sa course , restant un moment stagnant défiant les hêtres . Immobile , un rayon de lumière inonda la forêt laissant les animaux nictalopes , aveugles quelques instants ...Quand ces derniers ouvrirent les yeux , cette fausse Lune avait disparu . Laissant la faune et la flore devant une inquiétante perplexité , qu'est-ce qui s'était passé ?

Devant l'absence de présence humaine , les seuls spectateurs qui auraient pu donner un semblant de réponses étaient malheureusement muets .

Mais tous le sentaient , quelque chose ou quelqu'un avait briser la quiétude de leur habitat naturel , quelque chose de terrible allait arriver et nul ne pouvait dire quoi !

A SUIVRE .....

La Forêt du Massacre

Publié dans La forêt du Massacre

Partager cet article
Repost0

La forêt du Massacre par Keila Silion

Publié le par Silion Keila

Une histoire va vous être contée , pourquoi ? Parce que j'aime les mots et que tout le monde a le droit de pouvoir lire gratuitement ...Alors , comme Halloween pointe le bout de son nez c'est mon cadeau et que je suis une incorrigible amatrice de phénomènes paranormaux ...Bonne lecture ..Chaque jour , vous aurez un peu de cette histoire ....

Avant- Propos

Dans une galaxie très très lointaine mais vraiment très lointaine un vaisseau sort de son orbite spatiale avec lui deux aliens chargés de déposer sur la planète Arcadia un chargement précieux que les habitants de la petite planète attendent depuis des lustres ...

Mais ils ont pris du retard , il faut avouer que ces deux petits hommes verts ne crachent pas sur les cocktails maisons et ce qui devait arriver fatalement arriva .....

La carte lu de travers ils se trompèrent de galaxie pour atterrir dans la zone mais pas des moindres celle que nous connaissons tous , de notre petite planète bleue ...

Le mal était fait ! Comprenant leurs erreurs tardivement ils tentèrent de masquer leur passage tant bien que mal laissant le fameux chargement derrière eux ...

Et voila à cause d'aliens pas très normaux , on se retrouve avec une affaire de phénomènes paranormaux sur les bras ?

Chers lecteurs c'est carrément surréaliste !

A SUIVRE ....Keila Silion

La forêt du Massacre par Keila Silion

Publié dans La forêt du Massacre

Partager cet article
Repost0

🎶 🎷

Publié le par Silion Keila

La musique, c'est du bruit qui pense.
Victor Hugo

La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil.
Friedrich Nietzsche

La musique doit humblement chercher à faire plaisir, l'extrême complication est le contraire de l'art.
Claude Debussy

Pour justement détester la musique moderne, il faut la connaître. Ainsi, on pourra la détester plus intelligemment. Ou bien, sait-on jamais, l'apprécier.
Leonard Bernstein

Publié dans music

Partager cet article
Repost0

Automne

Publié le par Cédric DOUMERC@conscious_soul

Je me souviens de ce coin de la cour de récréation dans lequel le vent d’autan poussait les feuilles mortes. C’était comme un trésor amassé patiemment. On se jetait dedans. On faisait semblant de compter les feuilles, semblant parce qu’on ne savait pas compter aussi loin. On se jetait dedans. On y tapait, le pied haut pour les faire voler. Quand le vent soufflait fort, on se mettait en ligne, les bras tendus, en se tenant par la main pour se laisser emporter comme ces feuilles. Il y a des choses telles que celle-ci qu’on partage, des images, des symboles. Ces amas de feuilles, c’était comme des secrets éparpillés. Ils avaient la couleur des vieilles photos que nous montraient nos grands-parents. La magie d’autres époques. Du haut de nos quelques années, « d’autres époques » restaient à définir. Autrefois, naguère, jadis, cent ans, ou mille. Tout ça mélangé dans des imaginaires qui ne demandaient qu’à s’étendre. C’était l’automne, berceau des promesses et des secrets, des souvenirs et de la nostalgie, la fin et le renouveau dans la même main. Un baiser confié au vent. Bien plus tard, je suis tombé amoureux en automne. C’était la première fois. Mon inspiration pénétrait sur la pointe des pieds dans la demeure des muses. Je ne savais pas alors qu’il y resterait à jamais. Qu’il serait prisonnier de leurs chants et de leurs danses. A chacune des renaissances de cette saison tout me revient, quand le monde se pare aux yeux de tous, des couleurs qu’il revêt aux miens. L’espoir, la douce et sainte folie qui nous emporte, brille dans ses nuances et dans le murmure de ses vents. Laissez-vous emporter, vous ne craignez rien. Il n’y que beauté et grâce en son sein. Un charme oublié, l’ingrédient occulte des potions magiques. Là, résonne tous les non-dits sous leurs plus beaux atours. Sa lumière délicate soigne les maux les plus profonds.

Bon automne.

Publié dans Blog journalier

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>